Les grabbers sont des receveurs dont la sortie audio est reliée à la carte de son d’un ordinateur dont l’écran est visible en direct sur le web. Des liens vers des sites regroupant de nombreux grabbers en ligne sont indiqués à ma page Balise QRSS, dont vous trouverez le lien à droite. Ils servent à l’écoute des balises à basse puissance, lesquelles sont de plus en plus populaires partout sur le globe.

Seulement, vous entendrez des acronymes et appelations pour le moins étranges. En effet, dans le monde des « infiniment petit signaux », plusieurs modes sont employés.

QRSS

Les signaux QRSS apparaissent sur les écrans comme des traits et points, une représentation minimaliste de la télégraphie. Des traits minces et de petits points.

DFCW

Les signaux Double frequency CW ressemblent beaucoup aux QRSS mais forment une sorte de ligne continue qui permet de lire plus facilement les signaux visuels.

GLYPHCODE

Le Glyphcode est un mode on l’on transmet des symboles formés de points selon un schéma programmé pré-établi. Ce sont souvent des triangles représentant le morse ou même des traits et points plus gros et définis que ceux du QRSS. On peut même créer des patterns représentant littéralement des lettres. Les glyphs sont longs à programmer mais leur rendu à l’écran est très intéressant.

M/S Hellshreiber

Le mode « Multi/sequential Hellshreiber » est dérivé du Hellshreiber conventionnel. En M/S Hell, l’on transmet des séries de points qui formeront à l’écran des lettres, comme les lettres G3CWI et EA5SW à l’image précédente, ou comme l’exemple suivant. C’est un mode qui est aussi spectaculaire. Remarquez qu’il est possible de combiner des modes sur une même transmission, comme ci-haut, G3CWI transmettant en DFCW s’identifiant en M/S Hell.

 

J’espère donc que les 300 milliwatts de ma balise, qui devrait transmettre sous peu, donneront un résultat sur un grabber. Je souhaite que ces modes ne présentent aujourd’hui plus de secrets pour vous. 73!

Advertisements